Auto moto

Tout savoir sur la sélection d’une moto école

2 Mins read

La qualité de la formation est plus importante que l’obtention du permis

Être débutant à moto signifie s’initier à la conduite d’une moto et apprendre les différents codes s’y associant. Pour y parvenir, il faut ainsi trouver sa moto école à Paris. L’apprenti motard doit ainsi prendre en compte trois critères à savoir :

  • La localisation de la moto-école
  • L’écolage (en cas de budget limité, le frais d’apprentissage ne doit donc pas être trop onéreux)
  • Les horaires

Toutefois, la réalité est loin d’être favorable pour ces trois critères. Le professionnalisme et la fiabilité des moto-écoles ne peuvent pas être garantis en avance. En effet, certaines écoles ferment sans prévenir, alors que les apprentis ont déjà payé les frais. Sans oublier que ces derniers sont parfois exorbitants. Ce qui revient au fait qu’obtenir un permis n’est pas le plus important. Un vrai futur motard sait comment conduire sans faire des accidents. Un véritable motard est jugé par ses années d’expérience.

La proximité

De prime abord, le fait est que la moto école  Paris soit proche de chez vous ne peut être perçu comme un atout si la formation n’est pas bonne. Vaut mieux parcourir des kilomètres et dépenser une demi-heure, mais bénéficier d’une formation de qualité.

Le prix

Ne vous laissez pas tenter par les publicités du genre : « votre permis moto pour 600 euros ». Le permis moto à Paris ne s’obtient pas facilement. Des heures de pratique ainsi que du temps sur piste et en route, que ce soit en beau ou mauvais temps sont nécessaires.

Vous envisagez de conduire une moto pour la première fois de votre vie ? Trente heures voire quarante seront indispensables. En effet, les vingt-heures imposées risquent d’être insuffisantes. D’ailleurs, ces heures initiales obligatoires sont susceptibles de s’augmenter à trente voire cinquante heures ou plus, selon la moto-école à Paris. Par conséquent, le coût d’obtention du permis sera élevé, car les heures supplémentaires (non incluses dans le forfait initial), valent le double. Il faudra débourser entre 35 et 55 euros.

L’idéal serait d’être bien formé, car avoir un permis dans son portefeuille ne veut rien dire. Il faut avoir parcourir bien des kilomètres pour savoir faire face aux situations délicates, mais surtout pour sortir sain et sauf. Le cas échéant, il faudra se préparer à un séjour à l’hôpital que vous pourrez regretter amèrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *