Divers

Découpage de mousse technique

2 Mins read

La mousse technique, celle faite de blocs de mousse synthétique utilisée comme emballage ou éléments de calage, peut être récupérée pour faire du bricolage ou fabriquer de petits objets décoratifs ou utiles au quotidien. La découpe nécessite toutefois de bons outils, un peu d’huile de coude pour les mousses épaisses et de l’adresse pour les formes complexes.

Quels outils utiliser ?

En milieu industriel, l’usinage de mousse technique est effectué avec diverses machines ou techniques de coupe qui permettent de donner précisément les formes recherchées. À la maison, vous pourrez vous servir d’outils coupants comme un couteau électrique ou un couteau simple bien affûté, un cutter, une scie sauteuse munie de la lame adaptée ou encore de ciseaux.

Il faudra choisir vos outils suivant l’épaisseur et la densité de votre mousse. Les ciseaux conviendront uniquement pour un matériau de moins 3 cm et assez souple. Par précaution, choisissez bien les surfaces sur lesquelles vous ferez le découpage pour éviter de les rayer avec vos outils si vous utilisez une lame. Portez également des gants pour éviter de vous blesser et couvrez-vous les yeux, le nez et la bouche pour ne pas recevoir des poussières qui se détacheront de la mousse.

Obtenir les formes désirées

En principe, découper la mousse souple et peu épaisse avec des ciseaux permet d’obtenir pratiquement toutes les formes géométriques. L’opération est un peu plus compliquée avec des matériaux épais et un couteau ou une lame. Encore plus si leur longueur est inférieure à l’épaisseur de la mousse. Dans ce cas, vous pourrez par exemple devoir vous y reprendre plusieurs fois pour tailler dans l’épaisseur.

Et seul couper droit sera vraiment facile, surtout si la mousse est dure ou trop molle. Faire des formes arrondies ou obtenir des formes géométriques spécifiques demandera un peu d’adresse. Pour vous simplifier cette tâche, vous pouvez tracer les contours avec un feutre, ou fabriquer un patron en carton que vous poserez à plat sur la surface à découper.

Assurer une belle finition

Si les éléments en mousse que vous découpez ont besoin d’une belle finition, pour la fabrication d’éléments de déco par exemple, ces astuces vous aideront à parfaire les surfaces après la découpe. Pour les mousses plus ou moins dures, vous pouvez rectifier les imperfections par un ponçage (avec de l’huile de coude en utilisant un bloc de ponçage ou un disque à grain épais).

Sinon, l’autre option consiste à recouvrir les surfaces irrégulières d’une couche de mousse plus fine. Pour optimiser le rendu visuel, vous pouvez même utiliser des couleurs différentes pour les « revêtements ». Afin d’assurer une excellente adhérence, une bonne colle de contact est recommandée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *