Voyage & tourisme

Comment bien serrer et lacer ses chaussures de randonnée ?

2 Mins read

Pour vous qui êtes féru de randonnée et de marche en montagne, sachez qu’il ne suffit pas d’avoir les bonnes paires, il faut également s’assurer qu’elles sont correctement ajustées et lacées, c’est le garant de votre confort et surtout de votre sécurité. Il est essentiel que vos pieds adhèrent le sol autant en montée comme en descente.

Voici quelques astuces pour avoir un meilleur laçage durant dans vos randonnées:

1/ calez votre talon au fond de la chaussure.

Après avoir enfilé votre chaussure, tapez quelques coups sur le sol pour caler votre talon dans le creux de la chaussure, ainsi vous créer une zone de confort au niveau des orteils pour qu’ils ne frottent pas sur l’avant de la chaussure.

2/ ajustez le serrage de la partie basse en démarrant par les anneaux de laçage.

Il est conseillé de commencer le laçage à partir du bas et non en tirant sur les bouts des lacets comme on le fait assez souvent. Œillet après œillet, serrez la chaussure en faisant attention à garder une souplesse à l’intérieur. Tâchez de ne pas serrer trop fort au risque de contraindre la circulation du sang dans vos pieds. Il est important de se sentir bien dans sa peau, libre à vous de trouver l’ajustement idéal pour vos pieds.

3/ dissociez le laçage de la partie basse et de la partie haute.

De cette manière, vous ajustez votre laçage à la morphologie de votre pied et apporte ainsi une meilleure souplesse au niveau de votre cheville. Pour verrouiller cette première étape de la partie basse, faites un nœud au niveau du coup du pied ou utilisez le bloqueur sur la chaussure si elle en comporte-un.

4/ Serrez la partie haute de la chaussure

Entremettez vos lacets chaussures de manière classique sur les crochets inférieurs.

N’oubliez pas, pour les crochets du haut, faites en sorte de passer le lacet de haut en bas en non le contraire!

Cette technique vous procure deux avantages:le nœud se retrouvera plus bas et ne vous gênera pas dans les fortes montées. De surcroît, si il arrive que le nœud se détende un peu, les lacets auront du mal à sortir des œillets.

5/ nouez vos lacets avec un nœud plus efficace que le double nœud.

Comment faire? Faites un nœud classique, mais avant de tirer sur les deux boucles, faites passer l’une d’elles à l’intérieur du nœud. Cela permet d’éviter que les lacets se desserrent trop facilement, tout en gardant l’avantage de défaire vos lacets plus facilement quand vous aurez à les enlever.

Lorsque vous êtes sur le point d’entamer une descente, il est judicieux pour vous de relacer vos chaussures en les serrant un peu plus, comme ça vous êtes sûr que votre pied ne bougera pas d’un millimètre et d’épargner vos orteils.

ATTENTION: Sur les paires montantes équipées de crochets, il arrive que les crochets d’une chaussure se prennent dans le nœud de l’autre chaussure, selon votre démarche, mais aussi selon le terrain, etc.

Afin de prévenir tout accident, assurez-vous que vos crochets ne soient pas déformés ou ne sont pas trop ouverts, cela pourrait vous entraîner à une chute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *